J'aime, je n'aime pas

 

Là, tout de suite, j'ai envie de vous faire partager un peu de mes joies quotidiennes, mais aussi de pousser un coup de gueule contre les choses ou les actions des autres qui me pourrissent la vie.


D'abord, il y a ce que j'aime (bien sûr la liste n'est pas exhaustive) :

- écouter de la musique relaxante dans un grand bain bien chaud, sans me presser à en sortir ;

- nager au milieu de l'océan, faire du vélo le long de la mer, écouter chanter les oiseaux, flâner sur ma balancelle en regardant les abeilles butiner, boire du champagne en me plongeant dans les yeux de mon amoureux... et me dire que c'est con d'être comme ça, mais tellement bon !

- écrire, écrire et encore écrire... et laisser courir mes doigts sur mon piano au gré de mes inspirations (Satie, Chopin, Mozart ou moi-même).

- tourner les situations sérieuses à la dérision, rire et me moquer de moi-même, cela me donne bonne conscience pour en faire autant avec les autres (sans méchanceté, je précise).


Et puis il y a le reste, en vrac, ce que je déplore, ce qui m'énerve ou me met en colère  :

- les mauvaises odeurs corporelles, les mouches, les crottes de chiens dans la rue et dans les pelouses ;

- perdre mon temps à exécuter des tâches ménagères sans intérêt, comme le ménage, le repassage, les courses (mais pas la cuisine, ça j'aime bien) ;

- entendre se plaindre des gens qui ont tout pour être heureux sans s'en rendre compte, ceux qui préfèrent râler que d'agir pour au moins tenter d'améliorer ce qui ne va pas dans leur vie ;

- les personnes qui ont des convictions si profondes qu'ils sont incapables d'entrevoir l'idée qu'ils peuvent avoir tort ;

- les gens qui se croient tellement parfaits qu'ils jugent les autres sans même chercher à comprendre les raisons de leurs actes ;

- les religions extrémistes passées et présentes, parce qu'elles ont été et sont basées sur la peur des populations  ignorantes dans un but de manipulation et de domination d'êtres foncièrement mauvais. Répandre la mort et la terreur au nom d'un quelconque Dieu est inconcevable pour moi ;

- la malhonnêteté, donc les politiciens. Ecoutez-les avec attention et vous vous rendrez vite compte que pas un ne croit à ses propres paroles. Bloquez leur salaire à 1500 euros (c'est déjà bien par rapport à un smicard), ôtez leur tous leurs privilèges et vous verrez bien vite disparaître toutes les têtes connues du journal télévisé. Ceux qui prendront leur place (s'il y en a) se montreront bien plus intéressés par la véritable réussite du pays puisqu'ils auront une toute autre motivation que de vous soutirer de l'argent pour se remplir les poches.


 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

<script type="text/javascript" src="http://fr.wedoo.com/cgi-bin/surfer/surfer_in.cgi?siteid=216089&originid=2"></script>

<table width=88><tr><td><a href="http://www.gralon.net/annuaire/art-et-culture/litterature/auteur.htm" target=_blank target="_blank"><img src="http://www.gralon.net/plogo-gralon-65041.gif" border=0 alt="Auteur"></a></td></tr><tr><td align=center><font size=1><a href="http://www.gralon.net" target="_blank">Gralon</a></font></td></tr></table>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×